Présentée au Centre de Design de l’UQAM à Montréal, ECRAN TOTAL stimulera les échanges critiques autour de deux activités d’envergure. La première, l’exposition ECRAN TOTAL (printemps 2021), comprendra des photographies du philosophe qui seront mises en dialogue avec les œuvres de Adam Basanta, Mishka Henner, Penelope Umbrico, Charlie Doyon, Clint Enns, Xuan Ye.

ECRAN TOTAL reprend le titre d’un article de presse et d’un ouvrage publiés par le philosophe français Jean Baudrillard (1929-2007). Dans ses écrits, ce dernier engage des réflexions portant sur les écrans (télévision, ordinateur, etc.), leurs usages et viralités. Loué comme un visionnaire et critiqué pour sa radicalité, il offre des analyses aiguës sur les relations entre l’image et la réalité, toujours d’une étonnante actualité. Perpétuellement en dialogue avec les circonstances de son moment présent, ses écrits sur les développements technologiques révèlent des aperçus non seulement d’un monde turbulent représenté et consommé par les images, mais aussi du rôle des simulacres, de l’hyperréalité et des communications virales sur notre perception de ce monde. Ses réflexions sur la culture visuelle ont finalement abouti à sa propre pratique créative par le biais de la photographie. Inspirée par la pensée théorique et photographique de Baudrillard, ECRAN TOTAL vise ainsi à prolonger le débat qu’il a engagé afin de poser un regard critique sur les images à l’ère du numérique ainsi que sur nos propres pratiques visuelles quotidiennes. Depuis son décès en 2007, la numérisation a pris de l’ampleur, que ce soit sur le plan social, politique ou culturel — de telle sorte que de nouveaux défis sociétaux se posent. L’un d’entre eux est d’appréhender l’usage social, artistique et militant des images et des écrans; un défi auquel cette activité s’engage à répondre avec l’appui de quelques-uns des thèmes transversaux de la pensée du philosophe au prisme de leur actualité, voire de leur remix et réutilisation — simulation, surveillance, viralité et implosion — tout en élargissant ce spectre thématique aux questions auxquelles il n’a pas réagi de façon extensive : le féminisme et la décolonisation épistémique.

Comité d’organisation et commissaires d’exposition

Amandine Alessandra École de design (Université du Québec à Montréal)

Marine Baudrillard Association Cool Memories

Carole Lévesque École de design (Université du Québec à Montréal)

Katharina Niemeyer École des médias (Université du Québec à Montréal)

Magali Uhl Département de sociologie (Université du Québec à Montréal)

Coordination scientifique et artistique

Sonia Trépanier Université du Québec à Montréal

Ola Siebert Université du Québec à Montréal